top of page

Découvrez les Secrets du Dry Sift Hash : Techniques d'Extraction et Astuces Incontournables !

Les avancées continues dans le domaine de la culture du cannabis ne se limitent pas à l'optimisation de la production. En effet, de nombreuses recherches visent également à intensifier les effets des fleurs une fois la récolte terminée. Ces dernières années, les cultivateurs ont développé des méthodes d'extraction et des concentrés visant à maximiser les vertus psychoactives des fleurs, parmi lesquels le BHO, la presse rosin et le dry sift hash. Ce dernier est particulièrement notable, étant l'un des procédés les plus simples et les plus répandus pour extraire les trichomes du cannabis.



Le dry sift, ou tamisage à sec, est une technique d'extraction des trichomes qui consiste à frotter la matière végétale contre un tamis pour extraire la résine des fleurs. Le processus peut être effectué à l'aide d'une boîte équipée d'un tamis, d'un Hash Shaker, d'une machine d'extraction avec tambour, voire d'un grinder. La finesse du tamis utilisé détermine la qualité du haschisch, avec un calibre plus petit produisant un haschisch plus fin et de meilleure qualité.

De quoi avez-vous besoin pour obtenir du dry sift hash ?

Cette méthode populaire d'extraction de haschisch nécessite peu d'équipement et est économique. Vous aurez besoin de matière végétale (têtes, feuilles des têtes, parties restantes des plantes, etc.), d'un tamis et de gants pour effectuer les manipulations. Certains cultivateurs utilisent également un bout de bois ou une carte bleue pour presser la matière végétale et libérer davantage de trichomes.

Le processus implique de trier le haschisch filtré en fonction de sa taille, en utilisant des tamis de calibres différents, de la qualité la plus basique à la meilleure.


Comment obtenir du haschich filtré ?

Une fois que le matériel est prêt, suivez ces étapes pour extraire du haschisch par tamisage à sec :


1. Congeler la matière végétale pendant environ 24 heures avant le tamisage à sec pour faciliter la séparation des trichomes. Vous pouvez également tamiser sans congeler, mais cela demandera plus d'efforts.


2. Introduire la matière végétale dans l'appareil choisi, comme une boîte à tamis ou un hash shaker. Les cultivateurs expérimentés optent parfois pour des machines automatiques pour accélérer le processus.


3. À l'aide des mains, d'un bout de bois ou d'un objet rigide, remuer la matière végétale pour séparer les trichomes en exerçant une pression modérée.


4. Après un tamisage énergique, ouvrir le compartiment inférieur, racler le haschisch pour le rendre uniforme et le mouler selon vos préférences. Une carte de crédit facilitera ce processus.


5. L'avantage de ce mécanisme est que le haschisch est prêt à être consommé sans nécessiter d'affinage. Pour une forme plus solide, utilisez une presse en T pour pollen.


Les meilleures façons de consommer le haschich dry sift

La qualité du haschich détermine la méthode de consommation idéale. Le haschich filtré extrait dans les premières minutes, offrant une pureté absolue, est généralement consommé avec un oiler ou un bubbler, des pipes spécifiquement conçues pour les concentrés. C'est la meilleure façon de savourer pleinement les saveurs et les effets du concentré.

Même si le haschich est aussi fin que du sable et a légèrement perdu en qualité, il reste excellent à fumer, seul ou mélangé avec du tabac. Il peut également être intégré à des recettes culinaires pour rehausser les saveurs ou saupoudré sur des blunts.

33 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page